Les logiciels de développement RAW, la situation 3 ans après…

Mon dernier article ici date d’il y a maintenant un peu plus de 3 ans. Où en sommes nous depuis?

Constats :

1/ LightRoom Classic (LRC dans la suite du texte) existe toujours et reste plus riche en fonctionnalités que LightRoom CC (Ex Nimbus).

2/ Malgré une (fausse) alerte en mai 2019, le prix de l’abonnement au « Creative Cloud pour les photographes » n’a pas changé.

3/ Tous les autres logiciels concurrents de LRC sont calés sur un rythme de mises à jour annuelles et payantes.

4/ Le seul logiciel capable de vraiment rivaliser avec LRC est Capture One (dans sa version 21 à l’heure où j’écris), mais:

  • Il est bien plus coûteux à l’année que l’abonnement Creative Cloud qui, rappelons le, comprend aussi Photoshop.
  • Il nécessite une courbe d’apprentissage non négligeable.

5/ Les autres concurrents ne sont tout simplement pas au niveau.

  • DXO Photolab (en version 4.1 à ce jour) est excellent pour les corrections optiques et de bruit numériques, mais la partie catalogue est minimaliste. C’est certainement la meilleure alternative aux deux principaux acteurs que sont LRC et Capture One.
  • Luminar AI va bientôt arriver sur le marché alors que Luminar 4 n’est toujours pas totalement exempt de bugs. Je suis néanmoins curieux de voir l’évolution de ce logiciel, car à mon avis, il peut constituer une réponse à ceux qui souhaitent développer des RAW sans nécessairement rentrer dans des processus longs et compliqués. Mais il va falloir que Skylum travaille plus sérieusement pour corriger les bugs qui sont malheureusement toujours trop nombreux dans leurs logiciels.
  • ON1 Photo Raw (version 2021) : Souffre un peu des mêmes problèmes que Luminar. Les versions ne sont jamais totalement finies avant que les nouvelles n’arrivent. Vous « passez à la caisse » pour voir enfin d’anciens bugs être corrigés, tandis que de nouveaux apparaissent, qui ne seront probablement jamais résolus avant la sortie de la version payante suivante. J’ai également été très déçu par 2 points. La traduction catastrophique de la version 2020 (Google translate, mais en plus lamentable encore) et la mise en place d’une formule d’abonnement (ON1 360) qui, contrairement aux annonces grandiloquentes d’ON1, est juste une copie du Creative Cloud en à peine moins cher et au final, en beaucoup moins bien.
  • Darktable (version 3.2.1) : Gratuit et régulièrement mis à jour, il est très puissant et gère un catalogue, mais son ergonomie est plutôt moyenne et il y a trop de modules qui couvrent à peu près les mêmes fonctionnalités. L’introduction d’un nouveau processus dit « relatif à la scène » achève de compliquer encore un peu plus l’utilisation de ce logiciel. Et il n’en avait vraiment pas besoin!
  • RawTherapee (version 5.8) / ART (version 1.6.1) : Également gratuits tous les deux, le deuxième étant une évolution du premier, ils souffrent tous les deux d’une ergonomie moyenne, de l’absence de catalogue et sont surtout extrêmement complexes; des logiciels à réserver aux purs scientifiques.

Conclusions :

1/ Mon logiciel principal de développement de mes fichiers RAW reste LRC (actuellement en version 10.1)

2/ Je continuerais à surveiller les évolutions de Luminar et de Darktable qui peuvent, peut-être un jour, devenir des alternatives crédibles à LRC.

3/ Parce que l’on ne peut pas s’éparpiller indéfiniment, je ne consacrerai plus de temps aux autres logiciels cités ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.