Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d515313758/htdocs/clickandbuilds/RiedPhoto/wp-includes/post-template.php on line 284
 
AccueilGaleriePremiers essais de collisions de gouttes avec le Pluto Trigger

Commentaire

Premiers essais de collisions de gouttes avec le Pluto Trigger — 8 commentaires

    • Le trigger a un mode « droplet ». Mes réglages finaux étaient les suivants:
      – taille de la 1ère goutte: 12 ms
      – taille de la 2ème goutte: 12 ms
      – intervalle entre les 2 gouttes: 82 ms
      – déclenchement au bout de: 110 ms
      C’est l’appareil photo qui est déclenché par le trigger. Mode manuel, ISO 200, 1/250 ème s,f:10.
      Un déclencheur de flash RF603 II monté sur la griffe flash du boîtier à servi à faire partir un flash YN-560 III réglé en mode manuel à 1/64 ème de sa puissance.
      Voilà, tu sais tout…

    • Merci Bruno Montigny! Effectivement, la distance entre l’électrovanne et le récipient est un paramètre important pour déterminer les temps. Le réglage que je citais dans ma réponse à « l’autre Bruno » correspond à ma configuration. Il ne peut en aucun cas servir de référence en soi.
      Pour le réglage de l’ouverture, f:10, c’est déjà beaucoup pour moi car j’utilise un appareil photo micro 4/3, dont le capteur est deux fois plus petit qu’un 24×36 mm, cela affecte l’angle de couverture (focales équivalentes multipliées par 2) ET la profondeur de champs (zone de netteté correspondant à une ouverture multipliée par 2). Concrètement, à f:10 sur mon boîtier, j’obtiens la même profondeur de champs qu’un « Full frame » à f:20.
      Merci de ton passage ici!

  1. Bonjour j’ai beaucoup de difficulté à régler la hauteur de la vanne. Avez vous un moyen pour trouver la hauteur idéale de la vanne ? En tout cas je suis admiratif de vos essais, perso j’en suis très loin. Vous utilisez quel objectif ? Merci à vous.

    • Bonjour Anthony! Effectivement, ça la partie la plus « pénible ». Je vous conseille de ne pas chercher à placer votre électrovanne trop haut. En effet, plus la goutte aura de chemin à parcourir, plus elle sera sensible aux mouvements d’air. D’un autre côté, si l’électrovanne est trop basse, les délais entre les gouttes risquent d’être difficile à gérer. Je vous propose de vous placer dans une plage de distance de 30 à 50 cm environ. Une fois la distance établie, on débutera par définir la première goutte (durée de formation et délai pour la prise de vue) afin d’avoir une jolie colonne d’eau, la plus grande possible. Ensuite, on définira la durée de formation de la deuxième goutte et le délai entre les deux gouttes. Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *